Nouvelles RĂ©centes

Top Infos
  • Le Quai d’Orsay interdit la publication du livre de Sylvain IttĂ©, ancien ambassadeur de France au Niger
  • Les pays de l’AES, le Togo et le Tchad ont lancĂ© des exercices militaires d’envergure au Niger
  • Le prĂ©sident iranien Ebrahim RaĂŻssi est mort dans l'accident de son hĂ©licoptĂšre
  • RDC : COUP D'ETAT DEJOUE PAR LES FORCES DE L'ORDRE

𝗟đ—Č đ—Ąđ—¶đ—Žđ—Č𝗿 𝘃𝗼 𝗿đ—Č𝗰𝗿𝘂𝘁đ—Č𝗿 10 000 đ—·đ—Čđ˜‚đ—»đ—Č𝘀 đ˜€đ—Œđ—čđ—±đ—źđ˜đ˜€ đ—Čđ—» 2024 đ—œđ—Œđ˜‚đ—ż 𝗿đ—Čđ—»đ—łđ—Œđ—żđ—°đ—Č𝗿 đ˜€đ—Œđ—» 𝗼𝗿đ—șĂ©đ—Č.

𝗟đ—Č đ—Ąđ—¶đ—Žđ—Č𝗿 𝘃𝗼 𝗿đ—Č𝗰𝗿𝘂𝘁đ—Č𝗿 10 000 đ—·đ—Čđ˜‚đ—»đ—Č𝘀 đ˜€đ—Œđ—čđ—±đ—źđ˜đ˜€ đ—Čđ—» 2024 đ—œđ—Œđ˜‚đ—ż 𝗿đ—Čđ—»đ—łđ—Œđ—żđ—°đ—Č𝗿 đ˜€đ—Œđ—» 𝗼𝗿đ—șĂ©đ—Č.

10 000 đ—·đ—Čđ˜‚đ—»đ—Č𝘀 đ—Ąđ—¶đ—ŽĂ©đ—żđ—¶đ—Čđ—»đ˜€ 𝘀đ—Čđ—żđ—Œđ—»đ˜ 𝗿đ—Čđ—°đ—żđ˜‚đ˜Ă©đ˜€ 𝗰đ—Č𝘁𝘁đ—Č đ—źđ—»đ—»Ă©đ—Č 2024 𝗼𝘂 đ—œđ—żđ—Œđ—łđ—¶đ˜ đ—±đ˜‚ đ—șđ—¶đ—»đ—¶đ˜€đ˜Ăšđ—żđ—Č đ—±đ—Č đ—č𝗼 đ——Ă©đ—łđ—Čđ—»đ˜€đ—Č đ—»đ—źđ˜đ—¶đ—Œđ—»đ—źđ—čđ—Č đ—źđ—łđ—¶đ—» đ—±đ—Č 𝗿đ—Čđ—»đ—łđ—Œđ—żđ—°đ—Č𝗿 đ—č’đ—Č𝗳𝗳đ—Čđ—°đ˜đ—¶đ—ł đ—±đ—Č𝘀 đ—™đ—Œđ—żđ—°đ—Č𝘀 𝗼𝗿đ—șĂ©đ—Č𝘀 đ—»đ—¶đ—ŽĂ©đ—żđ—¶đ—Čđ—»đ—»đ—Č𝘀, 𝗼 đ—źđ—»đ—»đ—Œđ—»đ—°Ă© đ—čđ—Č𝘀 đ—źđ˜‚đ˜đ—Œđ—żđ—¶đ˜Ă©đ˜€ đ—șđ—¶đ—čđ—¶đ˜đ—źđ—¶đ—żđ—Č𝘀 đ—±đ˜‚ đ—œđ—źđ˜†đ˜€, đ—șđ—źđ—żđ—±đ—¶ Ă  đ—Ąđ—¶đ—źđ—șđ—Č𝘆, đ—¶đ—»đ—±đ—¶đ—Ÿđ˜‚đ—Č đ—č’𝗼𝗮đ—Čđ—»đ—°đ—Č đ—»đ—¶đ—ŽĂ©đ—żđ—¶đ—Čđ—»đ—»đ—Č đ—±đ—Č đ—œđ—żđ—Č𝘀𝘀đ—Č.

«Pour l’annĂ©e 2024, 10 000 jeunes NigĂ©riens des deux sexes seront recrutĂ©s, en deux vagues de cinq mille recrues chacune». a rĂ©vĂ©lĂ© le Directeur des Ă©tudes stratĂ©giques au ministĂšre de la DĂ©fense nationale du Niger, le Colonel Major Mounkaila Sofiani, intervenant au cours d’une confĂ©rence Ă  Niamey.

Selon lui, l’effectif de l’armĂ©e nigĂ©rienne sera annuellement rehaussĂ© pour atteindre 100 000 hommes Ă  l’horizon 2030
«Depuis les Ă©vĂšnements du 26 juillet 2023 consacrant l’avĂšnement au pouvoir du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) avec sa vision stratĂ©gique de faire du Niger un pays libre et souverain, est nĂ©e une crise politico-diplomatique entre le Niger et certains partenaires qui le menacent ouvertement de dĂ©stabilisation», a rappelĂ© le colonel-Major Sofiani.

Ces menaces combinées contre le Niger ont accru les besoins de défendre le pays et de sécuriser les populations, les corridors stratégiques et les activités socio-économiques; de son point de vue.

«C’est compte tenu de la situation sĂ©curitaire citĂ©e plus haut, que le Niger s’est engagĂ© dans une politique de rehaussement des effectifs de ses Forces Militaires Ă  travers une politique ambitieuse de recrutement », a justifiĂ© le Colonel Major Mounkaila Sofiani.

Le recrutement de ces jeunes soldats est prévu en juillet prochain. En plus des forces armées du Niger, les recrues serviront aussi au sein du Commandement des Forces de Protection et de Développement (CFPD).

Le Niger est actuellement engagé dans une lutte contre le terrorisme et contre la domination néo-colonialiste qui plombe son développement, selon les autorités du pays.