Nouvelles Récentes

Top Infos
  • Urgent : Neutralisation du chef terroriste Ali Sekou et de ses complices près de Laounia par les forces armées maliennes dans la zone de Youwarou
  • MALI : Les FAMA se dotent d'une Force d'intervention rapide au sein des Forces armées et de sécurité (FIRA) • source : décret
  • Mali : Le gouvernement dissout la Coordination des Organisations de l’Appel du 20 février 2023 pour sauver le Mali
  • Burkina : trois diplomates français expulsés pour "activités subversives"

LE BURKINA APPROUVE LE DÉPLOIEMENT D’UN CONTINGENT MILITAIRE AU NIGER

Le gouvernement burkinabé a donné son feu vert à l’envoi d’un contingent militaire au Niger, selon Burkina24. « Ce qui touche à la sécurité du Niger touche fondamentalement à la sécurité du Burkina Faso. »

Le Conseil des ministres du Burkina Faso réuni le 30 août a examiné entre autres dossiers un projet de loi relatif à l’envoi d’un contingent militaire burkinabé au Niger.

« Le Conseil a adopté un projet de loi portant autorisation d’envoi d’un contingent militaire burkinabé en République du Niger. Cette décision entre en droite ligne des engagements stratégiques du pays », rapporte Burkina24.

Le ministre d’État en charge de la Défense Kassoum Coulibaly a fait savoir que l’envoi du contingent visait à « prévenir et mener au mieux notre lutte contre le terrorisme ».

« Ce qui touche à la sécurité du Niger touche fondamentalement à la sécurité du Burkina Faso », a-t-il signalé.

Menace terroriste de longue date

Depuis des années, le Niger fait face aux groupes terroristes, parmi lesquels Boko Haram, des branches d’Al-Qaïda et de Daech*.

De l’essentiel

Rien qu’au mois d’août, les attaques terroristes ont fait une vingtaine de soldats tués et autant de blessés.

Le 24 août, les nouvelles autorités nigériennes ont annoncé qu’elles autoriseraient les forces armées du Burkina Faso et du Mali à intervenir sur leur sol « en cas d’agression ».

Le Burkina et le Mali ont affiché leur solidarité avec ces nouvelles autorités, en particulier face à la menace brandie par la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest.

*Organisations terroristes interdites en Russie

Source : SPUTNIK