Nouvelles Récentes

Top Infos
  • Urgent : Neutralisation du chef terroriste Ali Sekou et de ses complices près de Laounia par les forces armées maliennes dans la zone de Youwarou
  • MALI : Les FAMA se dotent d'une Force d'intervention rapide au sein des Forces armées et de sécurité (FIRA) • source : décret
  • Mali : Le gouvernement dissout la Coordination des Organisations de l’Appel du 20 février 2023 pour sauver le Mali
  • Burkina : trois diplomates français expulsés pour "activités subversives"

2ème EDITION DE LA SEMAINE NATIONALE DE LA RÉCONCILIATION POUR RENFORCER LE TISSU SOCIAL DANS UN CONTEXTE DE CRISE :

« Engageons-nous pour relever les défis d’une paix inclusif et durable au Mali ».

La deuxième édition de la semaine nationale de réconciliation se tient à Bamako à la cité administrative et dans tout le pays du 15 au 21 septembre 2023. Dans l’intention de renforcer la réconciliation et le pardon entre les Maliens le gouvernement initie cette semaine de rencontre pour renforcer la cohésion sociale et le vivre ensemble.

La cérémonie à débuté sous la présence du ministre en charge de la Réconciliation nationale, le Colonel Ismael WAGUE et des représentants de toutes les communautés du pays autour du thème retenu pour cette seconde édition « Engageons-nous pour relever les défis d’une paix inclusif et durable au Mali. »

Dans son interview accordé à Malibook, le Colonel Ismael WAGUE, ministre de la Réconciliation nationale a rappelé que l’objectif de cette semaine nationale vise à restaurer la paix, à renforcer la cohésion sociale et le vivre-ensemble entre tous les maliens. « La Semaine Nationale de la Réconciliation constitue un cadre adéquat, une opportunité de mobiliser tout le peuple malien, de l’intérieur comme de l’extérieur autour du vivre-ensemble et la stabilité du Mali » ajoutera t’il ?

Quant à M. Boubou Mabel DIAWARA participant, « nombreux sont ceux qui pensent que les difficultés impliquent uniquement les personnes qui ont pris des armes contre le pays. Alors que cela concerne l’ensemble des différentes couches sociales », avant de saluer l’initiative de la loi d’entente nationale qui consacre une semaine entière à la réconciliation et l’égalité.

Pour le Chef de de cabinet du ministère WAGUÉ, M. Sékou BOLLY, cette semaine est l’occasion de lancer « un appel à toutes les filles et fils de ce pays partout dans le monde, qu’on se donne la main pour que la paix puisse régner dans le Mali ». Avant de conclure que « Rien ne vaut la paix ».

Au programme de cette 2ème édition qui se tiendra du 15 au 21 septembre sont prévues plusieurs activités mettant l’accent sur nos valeurs fondamentales relatives au partage, à la tolérance et au vivre ensemble. Parmi celles-ci nous comptons : L’éducation, les Arts et Cultures, la Citoyenneté ou le Civisme et bien d’autres thématiques qui feront le bonheur des participants pendant ces sept jours.

Cette deuxième édition de la semaine nationale est dédiée à la réconciliation et se veut être une opportunité pour tous les Maliens, épris de paix et de stabilité, de se rassembler et de travailler ensemble pour panser les drames et sortir de la crise dans laquelle le pays est plongé depuis 2012.

Malibook.net | Envoyés spéciaux.