Nouvelles RĂŠcentes

Top Infos
  • Urgent : Neutralisation du chef terroriste Ali Sekou et de ses complices près de Laounia par les forces armĂŠes maliennes dans la zone de Youwarou
  • MALI : Les FAMA se dotent d'une Force d'intervention rapide au sein des Forces armĂŠes et de sĂŠcuritĂŠ (FIRA) • source : dĂŠcret
  • Mali : Le gouvernement dissout la Coordination des Organisations de l’Appel du 20 fĂŠvrier 2023 pour sauver le Mali
  • Burkina : trois diplomates français expulsĂŠs pour "activitĂŠs subversives"

𝗖𝗘𝗗𝗘𝗔𝗢 : 𝗟𝗮 𝘀𝘁𝗿𝗮𝘁𝗲𝗴𝗶𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗱𝗶𝘃𝗶𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗿𝗲𝗿 𝗹’𝗔𝗹𝗹𝗶𝗮𝗻𝗰𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗘𝘁𝗮𝘁𝘀 𝗱𝘂 𝗦𝗮𝗵𝗲𝗹

𝗖𝗘𝗗𝗘𝗔𝗢 : 𝗟𝗮 𝘀𝘁𝗿𝗮𝘁𝗲𝗴𝗶𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗱𝗶𝘃𝗶𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗿𝗲𝗿 𝗹’𝗔𝗹𝗹𝗶𝗮𝗻𝗰𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗘𝘁𝗮𝘁𝘀 𝗱𝘂 𝗦𝗮𝗵𝗲𝗹 ?

𝗟’𝗼𝗿𝗴𝗮𝗻𝗶𝘀𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗼𝘂𝗲𝘀𝘁-𝗮𝗳𝗿𝗶𝗰𝗮𝗶𝗻𝗲 𝗰𝗼𝗻𝘃𝗼𝗾𝘂𝗲 𝗹𝗲𝘀 𝗼𝗽𝗽𝗼𝘀𝗮𝗻𝘁𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗮𝘆𝘀 𝗱𝘂 𝗦𝗮𝗵𝗲𝗹 𝗮 𝘂𝗻 𝘀𝗼𝗺𝗺𝗲𝘁 𝗲𝘅𝘁𝗿𝗮𝗼𝗿𝗱𝗶𝗻𝗮𝗶𝗿𝗲, 𝗽𝗿𝗼𝘃𝗼𝗾𝘂𝗮𝗻𝘁 𝘂𝗻𝗲 𝗹𝗲𝘃𝗲𝗲 𝗱𝗲 𝗯𝗼𝘂𝗰𝗹𝗶𝗲𝗿𝘀.

Le 24 fĂŠvrier prochain, Abuja, au NigĂŠria, sera le thÊâtre d’un sommet extraordinaire de la CEDEAO. Officiellement, la situation sĂŠcuritaire dans la rĂŠgion sera au cœur des discussions et rĂŠcemment jeune Afrique nous apprenait la levĂŠe des sanctions contre le Niger par la CEDEAO lors de ce mĂŞme sommet.
Mais la prĂŠsence annoncĂŠe des opposants politiques du Mali, du Burkina Faso et du Niger, tous pays ayant rĂŠcemment quittĂŠ l’organisation, crĂŠe une vive polĂŠmique.

Il est difficile de comprendre comment ces opposants politiques des pays concernÊs, se retrouvent tous à Abuja. Bien que leurs raisons de voyage soient qualifiÊes de  privÊes , il est remarquable de constater que tous ces opposants ont soudainement manifestÊ le dÊsir de se rendre ensemble au Nigeria.

Depuis les coups d’État qui ont secouĂŠ la rĂŠgion, l’organisation a multipliĂŠ sanctions et pressions pour contraindre les autoritĂŠs de transition Ă  se plier Ă  ses exigences.

En conviant les opposants Ă  Abuja, l’organisation espère t’elle fragiliser les rĂŠgimes en place et crĂŠer un front uni contre eux ?

Ce sommet intervient quelques semaines seulement après le retrait officiel des trois pays de la CEDEAO. La prÊsence des opposants à Abuja sonne comme une provocation et une tentative de dÊstabilisation.

Loin d’ĂŞtre fortuite, cette manœuvre risque d’aggraver la situation.
Source : NE MF