Nouvelles Récentes

Top Infos
  • Urgent : Neutralisation du chef terroriste Ali Sekou et de ses complices près de Laounia par les forces armées maliennes dans la zone de Youwarou
  • MALI : Les FAMA se dotent d'une Force d'intervention rapide au sein des Forces armées et de sécurité (FIRA) • source : décret
  • Mali : Le gouvernement dissout la Coordination des Organisations de l’Appel du 20 février 2023 pour sauver le Mali
  • Burkina : trois diplomates français expulsés pour "activités subversives"

Une Alliance Prometteuse pour un Avenir Vert

Une Alliance Prometteuse pour un Avenir Vert : Lutte contre la Pollution Plastique au Mali
La fondation santé environnement en partenariat avec la coopération espagnole, ont initié une cérémonie de lancement du projet de lutte contre la pollution plastique, ce mardi 30 janvier 24 au Maeva Palace. La cérémonie, qui s’est déroulée ce mardi 30 janvier 24, a réuni d’éminentes personnalites dont le Ministre de l’Assainissement et du Développement Durable, M. Mamadou SAMAKE, et ses homologues, Mme BAGAYOKO Aminata TRAORE et M. Moussa Alassane DIALLO.
Sous le thème inspirant « Durabilité vers une Transition Verte et Résiliente : Utilisation de Sacs et Produits Écosystémiques au Mali », l’événement a illustré un engagement fort en faveur de la préservation de notre environnement. Le chargé d’affaire de l’ambassade de l’Espagne, M. Luis Maria de Lomas Tapia, a également honoré de sa présence à cette rencontre importante.


L’initiative revêt une importance capitale dans la promotion des produits durables, offrant une réponse concrète au fléau de la pollution plastique. L’utilisation généralisée de sacs et de produits écosystémiques au Mali devient un pilier essentiel pour répondre aux aspirations de la population, conciliant ainsi progrès économique et protection de l’environnement.
Selon la présidente de la Fondation Santé Environnement , Dr Fatoumata Nafo :<< L’objectif de ce projet vise à améliorer les compétences en matière de production de sacs biodégradables et, ou composables, soutenir les plateformes de défense des citoyens et sensibiliser les décideurs sur la nécessite d’améliorer et d’appliquer la législation, et promouvoir les emplois verts pour les femmes et les jeunes>> .


L’objectif de ce projet vise à améliorer les compétences en matière de production de sacs biodégradables et, ou composables, soutenir les plateformes de défense des citoyens et sensibiliser les décideurs sur la nécessite d’améliorer et d’appliquer la législation, et promouvoir les emplois verts pour les femmes et les jeunes .


Madame le Ministre de l’entreprenariat ,de l’emploi de la formation professionnelle :<< la pollution plastique est un problème mondial puisqu’elle a incontestablement des effets dévastateurs sur nos écosystèmes , la vie sauvage ,notre santé ,notre bien-être ainsi que l’impact sur l’économie mondiale .La réutilisation des déchets plastiques , le recyclage sont entre autres les actions pertinentes de lutte contre le phénomène et présente l’avantage de créer des emplois verts et décents puisque limite la production de déchets et la pollution plastique . Au Mali la lutte contre les déchets plastiques est consignée dans la politique nationale de protection de l’environnement .Dans un souci de complémentarité et d’harmonisation , le ministère de l’entreprenariat national de l’emploi et de la formation professionnelle au moment de l’élaboration de la politique nationale et de l’emploi en a tenu compte pour définir des actions et des activités de formulation et de mise en œuvre des projets d’emplois verts au Mali>>.


Le Ministre de l’Assainissement et du Développement Durable, M. Mamadou SAMAKE , s’est prononcé sur les difficultés causées par l’usage de déchets plastique et encourage la promotion d’unité industrielle pour remplacer ces déchets :<< cette situation a des répercussions néfastes sur la vie socio-économique de nos populations car ces déchets sont estimés à environ 30% des causes de mortalité du cheptel aujourd’hui et nous avons l’imperméabilisation des sols par ces déchets plastiques pouvant entraîner ainsi une insuffisance de la recharge de la nappe phréatique d’où une diminution en ressource en eau et la destruction des sols de culture , la dégradation de la qualité de l’air au prix large des déchets plastiques .Cela témoigne de l’engagement pour nous accompagner dans l’application de cette loi pour l’interdiction de déchets plastiques mais aller au-delà par la promotion d’unité industrielle à petite ou grande échelle pour pouvoir trouver des alternatives qui puissent nous permettre de remplacer progressivement l’utilisation des déchets plastiques >>.


Cette journée historique souligne la volonté unanime de résoudre les défis posés par la pollution plastique. Les discours passionnés des ministres et des représentants du gouvernement témoignent de l’engagement inébranlable envers cette problématique cruciale. À travers cette alliance, le Mali s’inscrit sur la voie d’un avenir plus durable, où la préservation de notre planète occupe une place centrale.
La cérémonie de lancement du projet de lutte contre la pollution plastique au Mali marque le début d’une ère de responsabilité collective. Ensemble, la Fondation Santé Environnement, la Coopération Espagnole et le gouvernement malien tracent la voie vers une transition verte et résiliente, où chaque geste compte dans la protection de notre précieux écosystème.