Nouvelles Récentes

Top Infos
  • Urgent : Neutralisation du chef terroriste Ali Sekou et de ses complices près de Laounia par les forces armées maliennes dans la zone de Youwarou
  • MALI : Les FAMA se dotent d'une Force d'intervention rapide au sein des Forces armées et de sécurité (FIRA) • source : décret
  • Mali : Le gouvernement dissout la Coordination des Organisations de l’Appel du 20 février 2023 pour sauver le Mali
  • Burkina : trois diplomates français expulsés pour "activités subversives"

LANCEMENT OFFICIEL DES ACTIVITES DE LA FEUILLE DE ROUTE SUR LE GENRE

LANCEMENT OFFICIEL DES ACTIVITES DE LA FEUILLE DE ROUTE SUR LE GENRE, LES ELECTIONS ET LES REFORMES AU MALI : UN PAS DE GEANT VERS UNE SOCIETE EGALITAIRE


Dans le cadre de la participation effective des citoyens, particulièrement des femmes dans les réformes institutionnelles, politiques et sécuritaires au Mali, une cérémonie a été organisée par le ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille à sa tête, Dr COULIBALY Mariam MAIGA, ce jeudi 08 février 2024 au Centre International de Conférences de Bamako.


Présidé par le Colonel Abdoulaye MAIGA, ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, en présence du ministre de la Refondation de l’Etat, M. Ibrahim Ikassa MAIGA, de la représente de l’ONU Femmes au Mali, Madame Marie Goreth Nizigama , et de madame KOUYATE Gundo SISSOKO représentante de la CAFO, le maire de la commune III, le Gouverneur du district de Bamako ainsi que plusieurs associations des femmes.


Cet événement représente une étape essentielle dans la lutte pour la participation accrue des femmes aux décisions importantes en matière de développement, ainsi que dans la mise en œuvre de la nouvelle loi électorale et l’amélioration des conditions de vie des femmes au sein de la société malienne.
L’égalité entre les hommes et les femmes est un facteur clé pour améliorer les indicateurs socio-économiques du Mali et lutter efficacement contre la pauvreté. Elle est également un pilier indispensable pour une gouvernance démocratique et un développement durable. Les statistiques avec le taux de représentativite des femmes dans les conseils communaux et à l’Assemblée nationale a passé respectivement de 9% en 2009 à 25% en 2016 et de 9,52% en 2013 à 28,57% en 2020.
Selon Dr COULIBALY Mariam MAIGA : <>.
Cette feuille de route sur le genre, les élections et les réformes représente donc une avancée significative dans la promotion de l’égalité et du genre au Mali. Elle vise à autonomiser les femmes dans tous les aspects de la vie politique, sociale et économique du pays. En favorisant leur participation active dans les prises de décision importantes en matière de développement. Elle permettra egalement, de créer un environnement propice à l’épanouissement de la société malienne dans son ensemble. De plus, la mise en œuvre de la nouvelle loi électorale contribuera à garantir une représentation équitable des femmes dans les instances politiques, renforçant ainsi la démocratie.


Il est primordial de souligner que cette initiative ne se limite pas aux changements sur le papier. En effet, il est nécessaire de mettre en place des mesures concrètes pour assurer l’application effective de cette feuille de route. Les différents acteurs politiques et sociaux présents lors de la cérémonie ont affirmé leur engagement à travailler ensemble pour garantir le succès de ce programme.


Dans l’ensemble, cette cérémonie marque un tournant decisif dans la lutte pour l’égalité des genres au Mali. Grâce à la feuille de route sur le genre, les élections et les réformes, le pays poursuit son engagement en faveur de la pleine participation des femmes dans la prise de décisions importantes, tout en améliorant les conditions de vie des femmes au sein de la société malienne. Il s’agit là , d’une étape majeure vers la construction d’une société plus égalitaire, où chaque individu, indépendamment de son genre, a l’opportunité de contribuer pleinement au développement de son pays.