Nouvelles Récentes

Top Infos
  • Urgent : Neutralisation du chef terroriste Ali Sekou et de ses complices près de Laounia par les forces armées maliennes dans la zone de Youwarou
  • MALI : Les FAMA se dotent d'une Force d'intervention rapide au sein des Forces armées et de sécurité (FIRA) • source : décret
  • Mali : Le gouvernement dissout la Coordination des Organisations de l’Appel du 20 février 2023 pour sauver le Mali
  • Burkina : trois diplomates français expulsés pour "activités subversives"

SENEGAL-POLITIQUE-HEURTS

SENEGAL-POLITIQUE-HEURTS / Thiès : retour au calme après des échauffourées entre la police et des manifestants

Thiès, 4 fév (APS) – Le calme est revenu dans plusieurs artères de la ville de Thiès, qui portent encore les stigmates d’affrontements, dimanche dans l’après-midi, entre des forces de l’ordre et manifestants présentés comme des militants du PUR (Parti de l’unité et du rassemblement), après un rassemblement dispersé.
A l’appel de leaders de l’opposition qui avaient décidé samedi, de maintenir leurs activités de campagne électorale, malgré l’abrogation par le président Macky Sall du décret convoquant le corps électoral, des militants du PUR (opposition) s’étaient donné rendez-vous à leur siège départemental au quartier Mbour 1.
Selon des témoins, c’est en réaction à l’intervention de la police venue les disperser, à coups de grandes lacrymogènes, que les militants les ont affrontés à coups de pierres. Des personnes ont été interpellées.
Les manifestants ont brûlé des pneus sur la route menant au Rond-point Concorde, sur la route nationale et la voie située de l’autre côté de leur siège, entre autres.
A hauteur du Tableau Sœur, quelques personnes s’affairaient encore, vers 19 heures, à déblayer les cendres noires de pneus encore fumants, des ordures et des blocs de pierre posés au milieu de la chaussée.
Les fourgonnettes de la police patrouillaient encore dans les parages. Aux environs de 20 heures, la pick-up de la police positionnée au niveau du rond-point situé non loin de l’Hôpital Bathimée, n’était plus visible.
Source : Agence de Presse Sénégalaise

Suivre